Mes 5 citations animalistes favorites.

Ces derniers temps je me plonge autant que possible dans la lecture, notamment lorsuq’il s’agit de livres concernant de près ou de loin la protection & la cause animale. En attendant de lire suffisament d’ouvrages pour pouvoir vous écrire un article sur « Les livres animalistes à ne pas louper », j’ai eu envie de vous faire parvenir déjà quelques extraits d’oeuvres & de citations d’auteurs qui me touchent particulièrement.

victor-hugo-vieux.jpg

VICTOR HUGO

Le destin juste et dur la reprend à des hommes.
Nous avons des tyrans parce que nous en sommes.
Tu veux être libre, homme ? et de quel droit, ayant
Chez toi le détenu, ce témoin effrayant ?
Ce qu’on croit sans défense est défendu par l’ombre.
Toute l’immensité sur ce pauvre oiseau sombre
Se penche, et te dévoue à l’expiation.
Je t’admire, oppresseur, criant : oppression !
Le sort te tient pendant que ta démence brave
Ce forçat qui sur toi jette une ombre d’esclave
Et la cage qui pend au seuil de ta maison
Vit, chante, et fait sortir de terre la prison.

SIPA-00652870-000007-600x350.jpg

JOY SORMAN

L’arrivée au zoo est brutale & cruelle, je ne reconnais ni la terre ni le ciel, projeté dans un monde végétal mensonger, abasourdi par la démesure & la folie des lieux. Ce que je vais découvrir & habiter est un simulacre composé de forêts de lianes peintes sur des bâches, de plans d’eau & de piscines dans lesquels divaguent des pingouins, de plates-formes & de belvédères, de jardin équatorial sous serre, de ruines archéologiques soutenues par des échafaudages, de banquise peinte à la chaux, de lumière artificielle, de souffleries d’air chaud & froid, sans doute le strict minimum pour exister physiquement, une fiction animale & un rêve humain. Voilà où nous sommes, dans un monde en petit & en toc, la terre étrécie aux dimensions d’un parc.

p02t0rzr.jpg

JEREMY BENTHAM

Le jour viendra peut-être où il sera possible au reste de la création animale d’acquérir ces droits qui n’auraient jamais pu lui être refusés sinon par la main de la tyrannie.

ARTHUR SCHOPENHAUER

a_arthur

Je me souviens d’avoir lu l’histoire d’un Anglais qui dans l’Inde, à la chasse, avait tiré un singe : ce singe en mourant eut un regard que l’Anglais nepeut jamais oublier : depuis il ne tira pas une fois un singe. De même WilliamHarris, un vrai Nemrod, qui par amour de la chasse, s’enfonça durant lesannées 1836 et 1837 jusqu’au cœur de l’Afrique. Dans son voyage, publié àBombay en 1838, il raconte qu’après avoir tué son premier éléphant (c’étaitune femelle), il revint le lendemain matin chercher la bête morte ; tous lesautres éléphants s’étaient enfuis ; seul le petit de la femelle tuée était restétoute la nuit auprès du corps de sa mère ; oubliant toute timidité, avec tous lessignes de la douleur la plus vive, la plus inconsolable, il vint audevant duchasseur, l’enlaça de sa petite trompe, pour lui demander secours. , ditHarris, je ressentis un vrai regret de ce que j’avais fait, et il me tint à l’esprit quej’avais commis un meurtre.

501px-emile_zola_nadar_1910

EMILE ZOLA

Pourquoi la souffrance d’une bête me bouleverse-t-elle ainsi ? Pourquoi ne puis-je supporter l’idée qu’une bête souffre, au point de me relever la nuit, l’hiver, pour m’assurer que mon chat a bien sa tasse d’eau ? […]

Pour moi, je crois bien que ma charité pour les bêtes est faite de ce qu’elles ne peuvent parler, expliquer leurs besoins, indiquer leurs maux. Une créature qui souffre et qui n’a aucune moyen de nous faire entendre comment et pourquoi elle souffre, n’est ce pas affreux, n’est ce pas angoissant ?

♦ ♦ ♦

Voilà, j’espère que ce petit billet vous a plu, que ces citations vous auront autant touché que moi & qu’elles vous amèneront peut-être à réfléchir. Et vous, quelles sont vos citations en rapport avec la souffrance animale & leur cause ? Celles qui vous touchent ou qui vous motivent à continuer votre combat ?


Sources : 

« Liberté » de Victor Hugo

« La peau de l’ours » de Joy Sorman

« Introduction aux principes de morale et de législation » de Jeremy Bentham

« Fondement de la morale » d’Arthur Schopenhauer

« L’amour des bêtes » d’Émile Zola (article paru dans le Figaro le 24 Mars 1896)

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s