Pas d’animaux derrière les barreaux ou pourquoi est-il temps au cirque d’évoluer ?

« Pas d’animaux derrière les barreaux. OUI aux cirques sans animaux ! »

Le message était clair pour la quarantaine de manifestants présents – dont je faisais partie –  sur le champ de Mars de Lille, samedi dernier. Depuis le 15 octobre, la capitale des Flandres accueille pour la 30ème fois la Fête du Cirque. Au programme de cet événement annuel ; acrobaties, clowneries, mais aussi représentations avec animaux. Et c’est là que ça coince, car la vie des animaux de cirque est loin d’être une sinécure :

Dressage violent, maltraitance physique & psychologique (dont l’enfermement dans de minuscules cages/camions est un des aspects), sans compter l’entrave aux 5 libertés fondamentales du bien-être animal. Grâce aux associations & à des professionnel du monde animal (vétérinaires ou encore éthologues), nous savons aujourd’hui qu’il est impossible de voir un animal sauvage heureux dans un cirque.

La captivité telle qu’elle existe dans les cirques est une horreur pour les animaux. Nombreux sont ceux qui sombrent dans la folie, pour ne pas dire tous. Une folie qui se traduit par de nombreux troubles comportementaux & qu’on n’observe jamais chez leurs congénères à l’état sauvage. Alors que certaines espèces vivent la captivité en étant amorphes, d’autres auront des comportements stéréotypés. C’est le cas de ces éléphants  de la Fête du cirque filmés par deux militants qui ont visité la ménagerie quelques jours avant notre rassemblement. Vous pouvez voir dans la vidéo ci-dessous que les pachydermes se balancent la tête & les pattes inlassablement.

Certains animaux à bout n’hésitent pas non plus à se rebeller en répétition ou même durant les spectacles & dans ce dernier cas l’issue peut être dramatique, non seulement pour les acteurs du cirques, mais aussi pour les spectateurs, sans oublier les animaux. Beaucoup se souviennent de la tragique histoire de l’éléphante Tyke, abattue dans les rues de Honolulu (Hawaï) alors qu’elle se vengeait de son dresseur & qu’elle prenait la fuite après 15 ans de coups & de souffrance (une vidéo de cette histoire a été publié par PETA en 2014, mais je vous préviens, les images sont insoutenables). En France, l’association Code Animal a compté 17 accidents graves impliquant des animaux dans les cirques depuis 1964 (le dernier en date ? une éléphante sortie de son enclos tuant un homme d’un coup de trompe en 2013).

manif1.png

manif3.jpg

manif6

Ce sont tous ces éléments qui nous ont poussé à prendre la parole ce samedi 22 octobre 2016. Il est temps d’apprendre au plus grand nombre, les coulisses & l’horreur qui se cachent derrière les paillettes. Les animaux ne doivent pas souffrir au nom du divertissement, qu’importe la tradition (de plus le cirque a suffisamment de magie en lui pour exister sans l’exploitation animale. Le Cirque du Soleil en est le parfait exemple). Notre monde évolue au fil de nos connaissance sur celui-ci & des progrès scientifiques. N’oublions pas qu’il n’y a pas si longtemps, l’esclavage avait lui aussi « toujours existé ». N’oublions pas non plus que jusqu’au siècle dernier certains de nos ancêtres enfermaient des individus issus de peuples colonisés au sein de ce qu’ils appelaient expositions ethnographiques, ce qui n’était ni plus ni moins que des zoos humains. Une tradition doit cesser à partir du moment où elle se heurte à la morale & c’est le cas des cirques.

manif5

manif4

manif7

Comment au 21ème siècle pouvons-nous encore exploiter des animaux pour le divertissement ? Comment est-il encore légal en France – pays où a été proclamée Le 15 octobre 1978, la Déclaration Universelle des Droits de l’Animal – de bafouer à ce point l’éthique animal & le bien-être de ce dernier ? Heureusement, aujourd’hui 42 maires français ont refusé l’implantation de cirques avec animaux sauvages dans leurs villes, mais le travail est encore long pour offrir une vie meilleure & plus juste à ceux que l’on appelle les sans voix.


Note : après notre manifestation, nous avons appris qu’un des deux éléphants (que vous avez pu voir en vidéo) n’a pas pu faire le show tant il était épuisé, tandis qu’un singe a été maquillé & travestie pour éxécuté un numéro. Une humiliation de plus…

Sources & supplément d’infos : 

Comportement animal en captivité sur Comportement animal : ICI

Les animaux de cirque aux premières loges d’un spectacle cruel sur PETA France : ICI

Ce qu’on ne vous dit pas sur Cirques de France : ICI

Le combat contre les animaux de cirque sur  Fondation Assistance aux Animaux : ICI

Quand Tyke l’éléphant se vengeait dans un cirque & se faisait abattre sur Vivre Demain : ICI

Le dernier jour de l’éléphant Tyke sur Terre sur PETA : ICI (anglais + vidéo)

PDF de la liste des accidents graves avec la présence d’animaux sauvages dans les cirques en France (par Cirques de France) : ICI

Zoos humains, des êtres humains exhibés dans des cages sur Déshumanisation : ICI

Déclaration Universelle des Droits de l’Animal : ICI

42 villes ont interdit les cirques avec animaux sauvages, voici la liste sur +Positivr : ICI

Ils militent pour une grande fête lilloise du cirque sans animaux sur La Voix du Nord : ICI

Publicités

2 réflexions sur “Pas d’animaux derrière les barreaux ou pourquoi est-il temps au cirque d’évoluer ?

  1. Je suis tellement d’accord avec toi et cette manifestation ! Le cirque doit évoluer pour devenir uniquement humain.
    On peut aussi facilement élargir le débat aux delphinariums dont les structures ne sont pas adaptées pour certains animaux (notamment les orques, les dauphins … )

    En tout cas super article ! Le sujet est vraiment trés intéressant, espérons que les choses bougeront dans les années (ou mois soyons fou !) à venir.

    Aimé par 1 personne

    • Salut Vic,

      Merci pour ton commentaire 🙂
      Et tu as tout à fait raison; les arguments contre le cirque se retrouvent complètement sur les delphinariums aussi.

      Je pense en plus que l’humain a assez d’imagination & de créativité pour proposer des spectacles sans animaux, tout en étant aussi magique, impressionnant & inoubliable pour les spectateurs.

      Oui soyons fous & osons croire que c’est bientôt la fin de ces mouroirs pour animaux !

      Bises,
      Marion

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s