Portrait de Sans-Voix #7 : Le drame Harambe.

Son histoire, c’est l’histoire d’une vie fauchée. L’histoire d’un drame qui aurait pu être évité. Cette histoire, c’est celle de Harambe, tué au lendemain de ses 17 ans par les gardiens de sa prison du Zoo de Cincinnati aux Etats-Unis…

Mais avant de parler des derniers instants de la vie de Harambe, revenons sur ce qu’a été son existence.

Tout commence le 27 Mai 1999. Kayla une femelle gorille âgée de 7 ans, met au monde son premier petit, un mâle qui fait la fierté de l’équipe du Gladys Porter Zoo (Etat du Texas), qui n’est autre que l’établissement dans lequel il voit le jour. L’événement fait même l’objet d’un article dans la presse locale où l’équipe du zoo propose aux lecteurs de trouver un nom au nouveau-né, & après de nombreuses propositions, c’est finalement sur Harambe que le choix se pose.

Adorable-footage-of-baby-Harambe-playing-with-zookeepers
Harambe au Gladys Porter Zoo.

Harambe, un nom signifiant le rassemblement, l’entraide & le partage en langue Swahili (inspiré par la chanson Harambee de Rita Marley). Un nom porteur d’espoir pour l’un des rares représentants d’une espèce en voie de disparition. Pourtant, l’espoir fera très vite place aux premières désillusions pour le jeune gorille…

En 2002, alors qu’il n’a pas encore trois ans, Harambe connaît son premier drame, ses premières larmes. Une fuite de gaz s’empare du Gladys Porter Zoo (sans doute à cause d’un récipient en plastique contenant du chlore placé à côté d’un radiateur), causant un terrible incident dans l’enclos des gorilles. Plusieurs d’entre eux doivent être placés sous oxygène (on ignore si Harambe en fait partie, mais le doute est permis selon les dires de l’équipe du parc zoologique à l’époque), mais on ne parvient pas à sauver tout le monde. Le gaz emporte avec lui Kayla, la mère de Harambe & Makoko, son petit frère d’un an. Désormais orphelin, le jeune gorille devra affronter la vie sans les êtres qui lui étaient le plus chers au monde.

Quinze années s’écoulent & Harambe est maintenant un magnifique gorille au dos argenté. Le puissant Hominidé est alors un pensionnaire très convoîté pour les autres parcs zoologiques. Quoi de mieux que détenir en son sein une espèce en voie de disparition pour attirer les visiteurs ? En 2014 la décision est donc prise. Harambe quitte le Gladys Porter Zoo & part rejoindre le Zoo de Cincinnati à des milliers de kilomètres de là où il a toujours vécu.

La suite on la connaît. En 2016, cela fait 2 ans que le gorille Harambe passe son quotidien dans son enclos du Zoo de Cincinnati. Le 28 Mai, alors qu’il a eu 17 ans la veille, Harambe voit un enfant de trois ans tomber dans son enclos, qu’il partage alors avec deux autres gorilles. Le petit garçon a échappé à la surveillance de sa mère. Dès lors, c’est la panique. Les visiteurs assistent impuissants à la scène & l’équipe du zoo essaie tant bien que mal d’éloigner les trois gorilles présents dans l’enclos du petit garçon. Les deux femelles optempèrent, mais pas Harambe qui ne comprend pas pourquoi tous ces humains crient autour de lui. Il n’a pas encore réalisé que se joue ici & maintenant, la décision de mettre fin ou non à sa vie. Toujours dans l’incompréhension & l’ignorance, Harambe s’approche de petit garçon & le saisit par la main, le traînant avec force sur quelques mètres à deux reprises (mais il faut savoir qu’il le relève aussi & semble inspecter ses vêtements). C’en est trop pour le personnel du Zoo. Mieux vaut avoir la mort d’un gorille sur la conscience, que celle d’un petit garçon, se disent-ils. Et c’est ainsi, que sous l’effroi des visiteurs, Harambe est abattu d’une balle dans la tête, alors que le petit garçon est entre les jambes du gorille. Condamné à mort pour ce qui n’est finalement, qu’un procès d’intention, telle fut la sentence invoquée pour celui dont le nom signifiait partage & entraide.

Une injustice qui ne tarde pas à faire le tour du monde. On se prend d’affection pour Harambe & on interroge même quelques primatologues. Certains prennent la défense du zoo, d’autres condamnent le geste, mais tous s’accordent à dire que c’est une perte dévastatrice pour l’espèce. Harambe est devenu par la suite un mème sur la toile, entre hommage & blagues autour du deuil. Toujours est-il que le drame Harambe n’a laissé personne indifférent & qu’il a permis, d’une manière ou d’une autre, de mettre la lumière sur la part d’ombre des parcs zoologiques.

♦ ♦ ♦

Quelques semaines après l’incident, le Zoo de Cincinnati s’est réjouit d’être parvenu à récupérer la semence de l’Hominidé mort à temps. Il faut croire qu’un gorille en remplace un autre dans cet établissement…

2048x1536-fit_a-boy-brings-flowers-to-put-beside-a-statue-of-a-gorilla-outside-the-shuttered-gorilla-world-exhibit
Des enfants déposent des fleurs au Zoo de Cincinnati après la mort du gorille Harambe.

Sources & supplément d’infos :

« Que signifie le nom Harambe ? Ce mot Swahili pourrait apprendre à ce monde une chose ou deux » sur Bustle : ICI (anglais)

« La mère & le frère du singe abattu par balles Harambe ont été intoxiqués lors d’une fuite de gaz chloré dans un zoo » sur Irish Mirror : ICI (anglais)

« La mort de Harambe » sur Wikipédia : ICI (anglais)

« De nouveaux détails à propos de la mort de Harambe ont émergé » sur The Dodo : ICI (anglais)

« Le gorille Harambe, la triste histoire du mème de l’été » sur Slate : ICI

« Le zoo a récupéré le sperme du gorille tué » sur Inverse : ICI (anglais)

« Pas d’inculpation pour la mère de l’enfant tombé dans l’enclos d’un gorille » sur 20 Minutes : ICI

 

 

 

Publicités

3 réflexions sur “Portrait de Sans-Voix #7 : Le drame Harambe.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s