Portrait de Sans-voix #12 : Cornette, le combat pour la vie.

J’avais 2 ans ou peut-être 4. Quelle importance de connaître son âge lorsque votre vie n’est de toute façon vouée qu’à se terminer de manière prématurée ? Ce funeste destin, c’est celui de milliards d’individus, mais c’était aussi le mien. Nous étions au trentième jour de Juin de l’année 2015. Moi Gourmette, vache d’élevage, j’allais connaître l’étape finale de ma courte existence.

Nous sommes en effet le 30 Juin 2015 lorsque Gourmette quitte la ferme qui l’a vue naître et grandir pour entrer, dans un camion.  La jeune génisse est alors loin de s’imaginer qu’aujourd’hui des humains ont décidé qu’elle vivrait ses dernières heures & que le veau qu’elle sent grandir en elle depuis quelques semaines ne verra jamais le jour. Car ce véhicule qui a déjà conduit des milliers d’animaux vers l’antre de la mort, s’apprête à reproduire le voyage avec cette passagère du jour.

Gourmette est enfin parquée dans l’enclos mobile. La machine motorisée démarre. L’aller sans retour commence & déjà un climat de tension s’installe. Combien de temps le trajet va-t-il durer ? Où m’emmènent-ils ? Des questions qui restent évidemment sans réponses, jusqu’à ce que le moteur du camion s’éteigne & que ses portes s’ouvrent à nouveau. Et malgré la lumière aveuglante du soleil estival qui pénètre à l’intérieur du véhicule, Gourmette perçoit un bâtiment blanc. Celui-ci sera sa nouvelle demeure ; la dernière.

L’abattoir d’Ambert.

C’est le moment de sortir du camion. La génisse de 700 kg est alors guidée vers cette enceinte monochrome par des hommes vêtus de la même couleur & peu à peu l’angoisse monte. Gourmette entre à l’intérieur de l’abattoir d’Ambert. Les cris se mêlent à l’odeur du sang & de la mort. C’en est trop pour la future maman. Hors de question de faire un pas de plus dans cet endroit ! Une véritable lutte pour la survie va maintenant s’engagerGourmette se débat contre ses guides & saccage tout ce qui se trouve autour d’elle. Alors que tout semble perdu d’avance, elle voit une porte laissée ouverte. Alors, dans un élan de désespoir Gourmette parvient à se défaire des mains des hommes qui tentent de la canaliser & elle gagne l’extérieur. Pourtant, son combat pour la vie ne fait que commencer. 

Car si chaque pas l’éloigne de l’abattoir, l’extérieur n’est pas un endroit moins hostile pour une vache en divagation, Mais Gourmette est bien décidée à déjouer le fatum qui lui était réservé ; elle ne mourra pas aujourd’hui. Ainsi, elle galope, encore & encore, jusqu’à s’épuiser et trouver refuge un kilomètre plus loin ; au parc des urgences de l’hôpital d’Ambert. Le repos sera néanmoins de courte durée car très vite, on la rattrape. Il faut maintenant trouver un moyen d’éviter la panique & d’eventuels blessés. Une seule solution s’impose ; administrer un tranquilisant à l’animal même si cela amène sa chair à devenir impropre à la consommation pendant plusieurs semaines.

Ce délais, c’est une chance inespérée pour Gourmette. Tandis qu’elle se repose de cette évasion ratée, l’histoire de celle que l’on nomme désormais « La vache qui ne voulait pas mourir » fascine les médias & l’opinion publique, ce qui ne tarde pas à attirer l’attention de Stéphane Lamart & son association éponyme. Il faut dire que l’association a déjà sauvé une autre vache un mois plus tôt – Marguerite – qui s’est elle aussi échappée d’un abattoir, alors pourquoi pas reproduire la même chose avec Gourmette ? Pour arriver à ce résultat, il faut racheter l’animal à son propriétaire. Celui-ci est d’acccord, mais pas à n’importe quel montant ; Gourmette doit être vendue au même prix qu’à l’abattoir.

Une véritable course contre la montre commence car Gourmette doit être rachetée avant que le produit injecté lors de son évasion ne fasse plus effet sur la qualité de sa viande. Alors sur la toile, on s’active & une campagne de dons voit le jour pour que la vache ne se soit pas enfuie en vain ce 30 Juin 2015. Et la solidarité des internautes paie. Trois semaines plus tard, 2000€ sont récoltés pour offrir le droit de vivre à Gourmette désormais rebaptisée Cornette. Un nouveau nom pour un nouveau départ.

11900129_1073606529317913_2027085102823936806_o
Photo du Facebook de l’Association Stéphane Lamart.

Dimanche 16 Août 2015. C’est le grand jour pour Cornette. C’est en effet aujourd’hui que l’association Stéphane Lamart emmène la génisse pour sa nouvelle vie. Direction Montmargy, dans une ferme pedagogique de la région parisienne située à plus de 500km de son Puy-de-Dôme natal. Là-bas, elle y rejoint d’autres rescapés de l’industrie de la viande.

À ce moment de l’histoire on se dit qu’il ne pouvait pas y avoir plus belle conclusion, mais attendez, ce n’est pas tout !  Souvenez-vous de ce que je vous ai dit sur Cornette au début de ce portrait ; elle était gestante. Une prégnation qui s’est parfaitement déroulée & qui est arrivée à son terme le 14 Février 2016, jour auquel Valentine a décidé de venir au monde. Un cadeau de la nature & une belle revanche sur la vie pour celle qui ne voulait pas mourir.

17796479_1645074488837778_1731526723230535064_n.jpg
Valentine & Cornette. Photo du Facebook de  l’Association Stéphane Lamart.

 

Sources & supplément d’infos : 

« La vache qui ne voulait pas mourir accueillie à Montmargy » sur Le Parisien : ICI

« Cornette, la vache qui s’était échappée de l’abattoir va finir ses jours dans un pré » sur BFM TV : ICI

« Cornette, la vache « qui ne voulait pas mourir » échappe définitivement à l’abattoir » sur 20 Minutes : ICI

Post Facebook sur la page de l’Association Stéphane Lamart à propos  du sauvetage de Cornette : ICI

http://www.leparisien.fr/informations/video-montmagny-la-vache-sauvee-de-l-abattoir-vient-d-avoir-un-petit-15-02-2016-5548057.php

Reportage de France 3 Paris Ile-de-France sur Cornette : ICI

« Cornette, la vache qui s’était échappée de l’abattoir vient d’avoir un petit » sur La Montagne : ICI

Reportage de M6 sur le sauvetage de Marguerite : ICI

Post sur la naissance de Valentine (encore appelé Valentin) sur la page Facebook de l’Association Stéphane Lamart : ICI 

Post sur la nouvelle vie de Cornette & Valentine en famille d’accueil au Calvados sur la page Facebook de Stéphane Lamart : ICI 

Site de l’Association Stéphane Lamart : ICI

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s