Ces traditions cruelles infligées aux animaux.

Dans un monde où l’animal est de plus en plus perçu comme un individu qui ressent la douleur & les sentiments (ce qu’il a toujours été), difficile de s’imaginer que des traditions cruelles leur sont encore infligées pour le plaisir des hommes, & ce, en toute impunité. En France, quand on fait référence à ce genre d’actes inhumains, on pense bien sûr à la corrida ou aux combats de coqs encore légiférer dans certaines localités des Hauts-de-France & des régions d’Outre-mer. Au-delà de nos frontières, on s’indigne par exemple devant le Festival de Yulin & le Grindadráp, mais certaines traditions perdurent dans l’ombre ou sans être trop mises en lumière. J’ai donc décidé aujourd’hui de vous en présenter quelques unes, afin qu’elles soient davantages connues, en espérant qu’un jour, elle soit autant combattues que celle dont nous entendons régulièrement parler.

Lire la suite »

Quand la tradition aliène la raison.

 

Juin est le symbole de l’arrivée des beaux jours, du soleil & des températures estivales. Le début de l’été en somme. Pour certains, c’est aussi le signal de départ du Grindadráp, l’un des plus grands massacres de cétacés qui a lieu chaque année dans l’archipel des Féroé (on compte déjà 150 à 200 globicéphales noirs tués lors du premier Grind, le 6 juin dernier).Lire la suite »