Présidentielles 2017 : Quel candidat agit le plus en faveur des animaux ?

Alors que nous ne sommes plus qu’à quelques jour du premier tour des élections présidentielles & qu’il y a parmi vous peut-être des lecteurs ayant le droit de vote, je me suis dit qu’il serait intéressant de savoir quel candidat agit en faveur ou contre le les animaux. Bien entendu, en écrivant cet article, je ne veux en aucun cas vous influencer (d’ailleurs je ne donnerai jamais mon avis). Chacun est libre de voter pour qui lui semble le plus à même de gouverner la France, tout comme chacun est libre & à le droit de ne pas voter non plus.

Enfin, les informations & les points que je soulève sont basés sur les sites Politiques & Animaux (site qui a attribué les notes) & sur les réponses des candidats aux propositions du Manifeste AnimalPolitique.

ffillon.png

Le candidat du parti Les Républicains est le cancre de ce classement. Bien qu’il ait déclaré être favorable à l’étourdissement avant abattage & à l‘extension aux animaux sauvages (y compris non captifs) de la notion de sévices graves ou actes de cruauté envers les animaux, il s’engage pourtant à maintenir & à développer l’intervention des chasseurs dans les écoles & surtout s’entête à penser que la corrida est une tradition française qu’il ne faut pas abolir. (il le disait au micro de Jean-Jacques Bourdin sur  BFMTV – RMC le 3 Avril dernier). Sollicité comme tous les autres candidats à répondre aux 30 propositions soumises par le Manifeste AnimalPolitique, François Fillon joue la carte du silence & ne semble pas s’intéresser à la condition animale. Pire encore, il méprise les associations (sûrement L214 ici) qui dénoncent la violence & la cruauté que subissent les animaux d’élevage :

« Je veux que les agriculteurs soient respectés. Je ne supporte pas que ceux qui portent votre voix soient mis au même niveau que des associations qui ne représentent qu’elles-mêmes. »

François Fillon au congrès de la FNSEA, le 30 Mars 2017

JLASSALLE.png

Presque aussi mal noté que François Fillon par le site Politique & Animaux, Jean Lasalle n’a lui non plus pas daigné répondre aux 30 propositions du Manifeste Animal Politique. Le candidat du parti Résistons ! se veut proche des agriculteurs & se dirige donc dans leur sens, à savoir l’abrogation des lois protégeant les loups (ce qui donnera le feu vert aux chasseurs) :

« Les firmes les plus polluantes de la planète se sont achetées une conduite en finançant des associations écologistes qui nous mettent le loup dans nos montagnes ! Et puisque je suis candidat à la Présidence de la République, je promets ici solennellement, en cas d’élection, d’abroger tous les textes protégeant le loup ! »

Jean Lassalle lors des « rencontres parlementaires sur la prédation du loup », extraits de l’article de Jeandey Antoine, Wikiagri

Côté élevage, Jean Lassalle souhaite une plus grande prise en compte des animaux dans la labellisation (ceci figure dans son programme). Néanmoins, il n’est pas venu prendre part au vote concernant la proposition de loi d’Olivier Falorni qui visait à réduire la souffrance des animaux dans les abattoirs.

fasselineau.png

Le candidat d’Union Populaire Républicaine a déclaré vouloir oeuvrer pour améliorer signicativement le bien-être animal dans les élevages (il a notamment signé la pétition de L214 visant à l’interdiction de l’abattage des vaches gestantes) :

« Nous œuvrerons pour améliorer significativement le bien-être animal. Nous intégrerons dans la loi les questions de souffrance animale ».

Extrait du discours de François Asselineau de présentation de son programme

Néanmoins, tout comme les deux premiers candidats présentés, il n’a pas souhaité prendre part aux 5 propositions du Manifeste AnimalPolitique qui concernait les animaux d’élevages  (ni 25 aux autres propositions d’ailleurs).  Pas grand chose à dire & à commenter donc sur la question animale.

narthaud.png

Nathalie Arthaud n’a pas répondu aux 30 propositions du Manifeste AnimalPolitique et sa note sur le site Politique & Animaux indique que la candidate du parti Lutte Ouvrière n’agit pas vraiment en faveur des animaux. Sa seule prise de position favorable envers les animaux est sa position pour l’abolition de la Corrida & des combats de coqs. Elle est d’ailleurs signataire du Manifeste du CRAC Europe.

Concernant l’expérimentation, Nathalie Arthaud refuse d’envisager la transition de la recherche scientifique vers des méthodes non-animale :

« Cependant, bien que n’étant pas spécialiste en ce qui concerne l’expérimentation animale, je crois que malgré le développement de méthodes substitutives, l’utilisation des animaux à des fins scientifiques reste à l’heure actuelle incontournable. »

Extrait du mail de Nathalie Arthaud au Collectif AnimalPolitique

emacron.png

Le candidat du parti libéral-social En marche ! a répondu à 21 points sur les 30 propositions du Manifeste AnimalPolitique. Globalement favorable aux points concernant l’élevage soulevés par le manifeste (interdiction de cages, des pratiques telles que la castration à vif, l’écornage, le gavage, etc…), il a cependant refusé l’interdiction de l’abattage des vaches gestantes & se positionne contre la fermeture des zoos & delphinariums (Pour plus d’informations, je vous invite à lire toutes les réponses qu’Emmanuel Macron a donné).

« Aujourd’hui les zoos ont un rôle à jouer dans la préservation des espèces et de l’éducation à la vie animale, dès lors qu’ils évoluent vers des espaces moins entravés, plus proches des conditions de vie et de cohabitation animale dans leurs environnements d’origine. »

Réponse à la proposition 13 du Manifeste AnimalPolitique

mlp.png

Première candidate du classement ayant répondu aux 30 propositions du Manifeste AnimalPolitique, La candidate du Front National affirme souhaiter faire de la protection animale une priorité nationale (mesure 137 de son programme). Cependant, on peut s’étonner que cette priorité ne concerne ni les taureaux de corrida, ni les animaux captifs (zoos, delphinariums, cirques itinérants, et…). Elle ne souhaite pas non plus réformer la chasse & refuse d’étendre le statut d’être sensible aux animaux sauvages.

Néanmoins, Marine Le Pen s’accorde à dire qu’il faut renforcer les peines sanctionnant la maltraitances des animaux sauvages & le braconnage. Elle est aussi pour une véritable politique de stérilisation & se positionne contre l’euthanasie non justifiée médicalement (pour plus d’informations, je vous invite à lire toutes les réponses données au manifeste).

« Je suis pour l’interdiction des euthanasies non justifiées médicalement, même si je fais confiance aux vétérinaires et sais qu’ils ne prononcent pas d’euthanasies non-justifiées médicalement. »

Réponse à la proposition 19 du Manifeste AnimalPolitique

jcheminade.png

Autre candidat ayant répondu aux 30 propositions du Manifeste AnimalPolitique : Jacques Cheminade. Le candidat du parti Solidarité et Progrès est tombé d’accord sur 22 propositions du manifeste, parmi lesquelles l‘abolition de la corrida et de combats de coqs, ainsi que la chasse à courre. Il est aussi favorable à un plan de remplacement des méthodes d’expérimentation animale ainsi qu’à la reconnaissance de la sensibilité des animaux sauvages & à la mise en place d’alternatives végétales dans la restauration.

Concernant l’élevage, il est malgré tout mitigé. Se disant pour l’interdiction des cages dans les élevages, des fermes à fourrure & de l’abattage sans étourdissement, il n’est cependant pas contre les pratiques d’élevages douloureuses comme le gavage, la castration a vif & l’écornage. N’ayant pas donné davantage d’explications sur ses positions, je ne peux vous mettre une de ses citations. Par ailleurs je vous invite à lire toutes ses réponses au manifeste.

nda.png

Premier candidat ayant répondu au Manifeste AnimalPolitique, le candidat maire d’une ville lauréate du Ruban d’Honneur de la Fondation 30 Millions d’Amis propose une thématique « Bien-être animal » dans son projet. Pour commencer, le candidat se dit favorable à la protection des animaux d’élevages (bien qu’il s’est révélé absent du vote sur la Loi Falorni & qu’il ne souhaite pas abolir les pratiques d’élevages douloureuses) & à la protection des animaux de compagnie notamment à travers l’interdiction de cession d’animaux par les particuliers sur les sites marchands, d’annonces gratuites et les réseaux sociaux.

Alors qu’il s’accorde à mettre un terme à la présence & à l’utilisation d’animaux sauvages & domestiques dans les établissements & spectacles itinérants ou fixes, il refuse d’interdire l’exploitation des animaux dans les zoos & delphinariumsN’ayant pas donné davantage d’explications sur ses positions, je ne peux vous mettre une de ses citations. Par ailleurs je vous invite à lire toutes ses réponses au manifeste.

ppoutou.png

Le candidat du Nouveau Parti Anticapitaliste a répondu aux 30 propositions du Manifeste AnimalPolitique. Dans son programme Philippe Poutou annonce qu’il souhaite un élevage soucieux du bien-être animal (mais ne demande pas la mise en place systématique d’un abattage avec étourdissement) & prône également la réduction de la consommation de viande :

« Notre programme prévoit d’interdire les élevages industriels, les fermes-usines, les élevages hors-sol et de respecter les besoins physiologiques des animaux de ferme. Par ailleurs, nous sommes opposés aux traités de libre-échange dans tous les domaines ».

Réponse à la proposition 5 du Manifeste AnimalPolitique.

Par ailleurs il se dit pour l’abolition de la corrida, des combats de coqs, ainsi que la fin des zoos & delphinariums aux programmes d’échanges, d’élevage & de reproduction à des fins commerciales, de divertissement ou d’intérêt militaire. Enfin, Philippe Poutou n’est pas prêt à Instaurer une véritable politique nationale de stérilisation et d’identification des animaux domestiques par des incitations fiscales et des campagnes d’information. Je vous invite à lire toutes ses réponses au manifeste pour plus d’informations.

bhamon.png

Benoît Hamon a répondu à 29 des 30 propositions du Manifeste AnimalPolitique. Le candidat du Parti Socialiste qui veut « lancer un plan contre la maltraitance animal », n’a en effet pas souhaité discuter à propos de l’abolition de la corrida & des combats de coqs. D’un autre côté, Benoît Hamon a répondu favorablement à toutes les propositions concernant les animaux d’élevages, l’expérimentation animale, ainsi que celles concernant les animaux de compagnie :

« Je proposerai pour éviter ces euthanasies non justifiées, d’accroitre les sanctions en cas d’abandons d’animaux. Leur nombre est malheureusement considérable chaque année en France, avec 100 000 abandons pour 2016. »

Réponse à la proposition 19 du Manifeste AnimalPolitique

Enfin le candidat socialiste se dit favorable au fait de faire disparaitre progressivement les animaux sauvages dans les cirques. Je vous invite à lire toutes ses réponses au manifeste.

jlm.png

Premier du classement établi par le site Politique & Animaux, le candidat du parti La France Insoumise est donc celui qui agirait le plus en faveur des animaux. Malgré cette note, n’imaginez pas que Jean-Luc Mélenchon ait répondu favorablement à toutes les propositions du Manifeste AnimalPolitique, car ce n’est pas le cas, notamment sur la questions de l’exploitation animale dans les cirques & sur l’abolition des traditions cruelles (corrida, combats de coqs) qu’il souhaite laisser au débat chez les collectivités locales concernées.

Néanmoins Jean-Luc Mélenchon se positionne contre l’expérimentation animale (se disant prêt à désobeir à l’Union Européenne), la chasse à courre, la vènerie sous terre, les élevages en batterie & l’abattage sans étourdissement. En outre, il souhaite inscrire la prise en compte des animaux dans la Constitution :

« Nous devons admettre et inscrire dans la Constitution que nous interdisons le breveté du vivant, et sans doute faudra-t-il aussi proclamer comme une règle pour toujours, comme une preuve de notre amélioration collective, la règle que les animaux ne sont pas des choses. (…) Et que la preuve de notre humanité consciente se constate quand nous décidons de faire respecter ce principe. »

Extrait du discours de Jean-Luc Mélenchon, Paris, le 18 mars

 ♦ ♦ ♦

Voici donc les mesures adoptées & les idées animalistes réfutées par les candidats en lice pour le premier tour des élections présidentielles 2017. Encore une fois, je le répète, mon but n’est pas de vous influencer, mais de vous informer sur la questions animale (laissée à l’abandon lors des débats politiques télévisés). J’ajouterai aussi, que je ne pense pas qu’il faille voter pour un candidat uniquement sur ses positions à propos des animaux. Il doit aussi convenir à vos valeurs humaines, sociales, économique… Bref, un candidat ça se juge sur un ensemble d’idées.


Sources & supplément d’infos :

Le site Politique & Animaux (avec les notes) : ICI

Réponses des candidats au Manifeste AnimalPolitique : ICI

« Brest. Face aux agriculteurs : les phrases fortes des candidats » sur Le Télégramme : ICI

« Prédateurs, les rencontrent parlementaires avancent à pas de loups » sur Wikiagri : ICI

Vidéo « Agriculture et Ecologie dans le programme de François Asselineau (UPR) » sur Youtube : ICI

« La ville d’Yerres reçoit le Ruban d’Honneur de la Fondation » sur le site de 30 Millions d’Amis : ICI

Programme conernant l’agriculture sur le site officiel Poutou 2017 : ICI

Discours du 18 Mars de Jean-Luc Mélenchon sur Youtube : ICI

Photo de couverture by Hartmut Kiewert: ICI

Publicités

8 réflexions sur “Présidentielles 2017 : Quel candidat agit le plus en faveur des animaux ?

  1. Bonjour, hélas, je ne crois pas qu’un seul des candidats soit crédible lorsqu’il parle des animaux car c’est le dernier de leurs soucis. C’est bien sûr Monsieur Mélenchon qui en parle le mieux mais il ne faut pas oublier que c’est un vieux routard de la politique et en tant que tel, il a flairé le créneau intéressant que représentent les amoureux des animaux, les végétar/liens/vegans mais une fois élu, il ne fera rien ou presque contre l’industrie agro-alimentaire, les laboratoires, la tauromachie, les élevages de fourrure, les cirques, les zoos etc….Ce n’est pas parce que nous avons désespérément besoin de croire en quelqu’un qu’il faut croire ne n’importe qui.

    Aimé par 1 personne

    • Je suis totalement d’accord avec ta dernière phrase. Je pense qu’il ne faut pas faire un vote de désespoir (après ça ne regarde que moi), mais voter pour un candidat seulement si l’on partage la majorité de ses idées (on ne peut pas être d’accord sur tout). Je ne suis pas pour le vote à contre-coeur, mais encore une fois ça n’engage que moi & chacun est libre d’utiliser son droit de vote comme il l’entend.

      Bises,
      Marion

      J'aime

  2. Merci pour ce résumé concis et précis des choses Marion!
    Emmanuel Macron a également eu des propos similaires à François Fillon, déclarant notamment lors du congrès de la FNSEA: « Si quelqu’un est malheureux lorsqu’il y a un problème de bien-être animal, c’est l’éleveur le premier (…) C’est lui qui pleure quand un animal meurt. Ce n’est pas les gens qui sont dans des associations ou dans des bureaux. »
    A bientôt!
    Aurélia

    Aimé par 1 personne

    • Je suis contente que ce résumé t’ait plu (j’avais vraiment peur de ne pas traiter les candidats de manière équitable). Oui, c’est vrai que j’avais entendu ça pour Macron, ça m’avait à moitié choquée (on passe souvent pour des vilains extrêmistes donc bon…). Néanmoins je n’en ai pas parlé parce que j’avais peur que cela fasse redondant avec la citation de Fillon (même si finalement l’article est assez redondant vu les thèmes abordés).

      Bises,
      Marion

      PS : j’ai lu ton mail, mais avec ma connexion toute naze de l’hôtel en ce moment, je galère à te répondre. Je vais tenter de le faire pendant ce laps de temps où la connexion semble stable ^^ »

      J'aime

    • De rien, je suis contente qu’il te serve. En tout cas si tu as le temps, je t’invite vraiment à lire les réponses du Manifeste AnimalPolitique parce que j’ai pas eu le temps de tout caser 🙂

      Bises & bonne journée à toi aussi,
      Marion

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s