Mdr1 : quand « soigner », rime avec « tuer ».

Cet article ne parlera peut-être pas à tout le monde, mais je me sens obligée de le faire suite à ce qu’il m’est arrivée – enfin plutôt à ce qu’il est arrivé à Kafka – samedi dernier. Encore trop de gens ignorent ce qu’est le Mdr1 & cela peut avoir des conséquences dramatiques si l’on est pas suffisamment informé. D’ailleurs si vous vous dîtes « Mdr1 ?! Mais de quoi elle cause celle-là ? » & que vous avez un chien de berger, cet article est fait pour vous.

Avant de vous dire plus en détail ce qu’est le Mdr1, je vais revenir sur ce qui m’a motivée à écrire sur le sujet : 

Samedi dernier, j’avais rendez-vous à la clinique vétérinaire pour Kafka, qui semblait souffrir d’un début de Gastro. La vétérinaire (qui suit Kafka depuis ses 3 mois) ausculte donc mon loulou, avant de lui prescrire un traitement pour le remettre d’aplomb rapidement (un anti-vomitif & un pansement gastro-intestinal). Comme à mon habitude, je lui demande de vérifier si le traitement donné à Kafka, n’est pas dangereux par rapport au Mdr1 (Le Mdr1 est le nom d’un gène. Pour certains chiens de berger, ce gène peut muter & ce qui fait que le chien touché par cette mutation a une sensibilité médicamenteuse qui peut avoir des conséquences fatales si un mauvais traitement est prescrit. Mais j’en parlerai plus en détail plus tard). J’ai toujours l’impression d’être casse-pied lorsque je le lui dis, mais en même temps « mieux vaut prévenir que guérir ». Elle regarde sur son ordinateur furtivement avant de me dire « tout est ok ». Une première injection de l’anti-vomitif est faite, puis après quelques échanges, nous repartons.

De retour à la maison, je discute avec des amies « propriétaires » (je déteste ce mot) de Colley, afin de donner des nouvelles de Kafka. L’une d’entre elle, assistante vétérinaire, me demande par curiosité quel est le traitement prescrit.

 » Moi : – Pro-Kolin & Emeprid »

« Mon amie : – Emeprid interdit !! Pas pour les Colleys !! »

Comment ça Emeprid interdit ? J’ai pourtant demandé à la vétérinaire de vérifier ! L’angoisse commence à monter. Je vais voir sur le dossier Mdr1 du site Collie-Online & je vois l’Emeprid dans les molécules dangereuses, puis je lis les conséquences d’une telle injection sur un Colley Mdr1 :

« Décès d’une chienne Colley le 12/08/2010 suite à tentative de traitement d’une gastro-entérite en clinique vétérinaire. […] La chienne a reçu une injection d’Emeprid pour traitement d’une gastro-entérite. Elle a immédiatement réagi et est morte dans les 3 heures. »

Et là c’est la panique ! J’appelle immédiatement la vétérinaire. Personne. Elle vient de fermer son cabinet… J’appelle donc le cabinet associé & j’explique le problème. Les vétérinaires du service tentent de me certifier que l’Emeprid n’est pas dangereux pour un chien Mdr1. J’affirme qu’ils se trompent & j’exige qu’ils trouvent une solution dans les plus brefs délais. Il en va de la vie de mon chien quand même ! On me donne alors le numéro du centre anti-poison vétérinaire & j’appelle. Là, on m’apprend qu’il n’y a pas d’antidote & que la seule chose à faire est d’attendre & de voir si mon chien commence à être pris de convulsions : en d’autres mots, soit ça passe, soit ça casse

kafkadna.png

Mais pourquoi est-il si dangereux de prescrire certains médicaments à un chien dont le gène Mdr1 – autrement appelé gène MultiDrug Resistance – a muté ? 

Lorsque le gène Mdr1 est muté la protéine correspondante (MDR1-PGP), dont la fonction est d’expulser les molécules toxiques hors du système nerveux central, est inactive. Elle ne peut alors pas remplir sa fonction de neuroprotecteur.  L’accumulation de molécules  toxiques dans le cerveau conduit à une intoxication neurologique & l’administration de certains médicaments, même à dose normale, conduit à une neurotoxicité chez les chiens présentant cette anomalie génétique, ce qui peut entraîner la mort de l’animal.

Pour faire simple & pour éviter de partir dans le trop technique (pour une recherche plus poussée sur ce qu’est le Mdr1, je vous renvoie vers le dossier de Collie-Online sur le sujet), je vais vous expliquer grossièrement qu’il y a trois « types » de gène Mdr1 :

  • Le +/+ ou Homozygote sain : C’est le gène sain, non muté. Pas de sensibilité médicamenteuse pour ces chiens là.
  • Le -/- ou Homozygote muté : C’est « la pire combinaison ». Ces chiens montreront une sensibilité à tous les médicaments & molécules présentes dans la liste mise en ligne par Collie-Online.
  • Le +/- (et -/+) ou Hétérozygote : Ce sont les chiens porteurs d’un allèle muté & d’un allèle sain. Leur sensibilité médicamenteuse est moins prononcée que chez les chiens -/- , mais il faut tout de même faire attention, notamment à l’Ivermectime (un agent anti-parasitaire) & aux anesthésiants par injection (privilégiez donc une anesthésie gazeuse si votre animal doit subir une opération médicale). Ceci n’est bien entendu, par une liste exhaustive.

schematraduit

 

Je vous passe les détails de mes longues heures d’attente à imaginer le pire & vous vous doutez que si je suis en mesure d’écrire cet article aujourd’hui, c’est que Kafka n’est pas mort & qu’il n’a finalement pas souffert de l’injection. Par chance, mon chien est -/+ , donc l’Epremid n’a pas conduit à une intoxication neurologique fatale, mais ça aurait pu. De plus, j’ai toujours assuré à la vétérinaire que Kafka était -/-  (d’ailleurs je vous conseille de faire la même chose, même si votre chien est +/+) & lorsque je suis allée la voir pour en parler & pour changer le traitement de mon chien, elle n’a même pas eu l’air de s’inquiéter. Plus grave encore, je me suis rendue compte qu’elle ne savait même pas la différence entre un Mdr1 homozygote (quelqu’il soit) & hétérozygote. Autant vous dire que plus jamais je ne confierai mon chien entre les mains des vétérinaires de ce cabinet !

D’ailleurs en discutant avec d’autres personnes partageant leur vie avec un Colley, je me suis aperçue que plusieurs vétérinaires ignoraient aussi pas mal de chose sur le Mdr1. Minimisation de la gravité que peut engendrer cette mutation ? Négligence ? ou pas suffisamment informés ? Toujours est-il qu’avec mon histoire & les retours que j’ai pu avoir, je me suis sentie obligée de vous parler de ce qu’était le Mdr1. Une dizaine de races de chiens de berger sont concernées, & ceux qui vivent avec ces races ne le savent pas forcément, il est donc en mon devoir de vous informer afin que vous puissiez prendre toutes les précautions nécessaires lorsque vous soignerez votre animal, que ce soit du simple vermifuge à une consultation chez le vétérinaire pour une maladie. Je vous invite à consulter la liste des médicaments dangereux, à l’imprimer, & à vérifier chaque fois que vous devrez donner un médicament à votre chien.

Enfin, pour ceux qui se demanderaient « comment savoir si mon chien est Mdr1 ? », il suffit de réaliser un test ADN auprès d’un des 5 laboratoires proposant cette prestation en France. Comme d’habitude, tout sera présent dans les liens sous l’article.

DSC_0422.JPG


Sources & suppléments d’infos : 

Dossier Collie-Online sur le Mdr1 : ICI

Laboratoires pratiquant le test de dépistage sur Collie-Online : ICI

Sensibilité médicamenteuse Mdr1 sur le site d’Antagène (un des laboratoires pratiquant le test de dépistage) : ICI

« Une anomalie du gène MDR dangereuse pour les chiens de berger » sur Sciences et Avenir : ICI

 

Publicités

20 réflexions sur “Mdr1 : quand « soigner », rime avec « tuer ».

  1. Merci pour ce partage d’expérience « malheureuse », qui aurait pu tourner au drame ! C’est une histoire presque incroyable. On fait confiance aux « pros », trop souvent à tort.Ton chien est magnifique 🙂

    Aimé par 1 personne

  2. Alors ça… je n’en avais absolument jamais entendu parler ! C’est flippant !
    Mais bon à savoir. Je n’ai pas de chien de berger (quoique mon gros est croisé – vraisemblablement – beauceron ^^), mais c’est quand même bon à savoir, au cas où !
    En tout cas, merci de relayer cette info, et surtout, heureuse que Kafka aille bien 🙂
    Bises !

    Aimé par 1 personne

    • C’est malheureusement un problème trop peu connu(& qui peut tout autant toucher les croisés chiens de berger), c’est pour ça que je me suis sentie obligée d’en parler.
      Oui je profite bien de mon loulou (qui me fait un câlin dans le canapé à l’instant où je t’écris ^^).

      Bises,
      Marion

      J'aime

  3. Est-ce que tu sais à quoi est due cette modification génétique ? Je n’ai pas envie de dire de bêtises ou d’accuser à tord mais ça ne m’étonnerait pas que ça soit dû à de longues années de modifications génétiques qu’ont subi les colleys. J’ai vraiment du mal avec le concept de « races » qui se fait trop souvent au dépend de la santé de l’animal et pour des besoins esthétiques… Il suffit de voir les changements effarents d’apparence sur les bergers allemands, et je ne parle même pas des races types bouledogue ou persan (chez les chats) qui ont des problèmes respiratoires catastrophiques. Et mon léonberg qui est décédé d’un cancer des os caractéristiques de l’espèce 😦

    Aimé par 1 personne

    • C’est exactement ça : l’élevage & a une grande responsabilité là-dedans, en faisant passer l’esthétique avant la santé. Après, vu que le Mdr1 n’est pas handicapant au quotidien (contrairement à une dysplasie), j’imagine que ça ne les préoccupe pas.
      Mes parents aussi ont un Leonberg & il a longtemps souffert de problèmes de pattes. Ils font des chiens trop lourds, trop grands, pour en faire une sorte d’ours. C’est n’importe quoi & dangereux (d’ailleurs ton chien en a fait les frais… 😦 ).

      Bises,
      Marion

      J'aime

  4. Très bon article ! J’ai un berger blanc suisse et même si ses parents ont été testés je l’ai testé aussi. Il est +/+. On a eu 3 changements veto avant d’enfin tomber sur un qui d’emblée avant d’administrer un traitement a dit ‘il est sensible MDR1?’ et connaissait parfaitement tout ce qui ça impliquait. Je fais très régulièrement de la prévention là dessus ! ☺

    Aimé par 1 personne

    • Merci 🙂
      Déjà s’il est +/+ c’est un poids en moins, mais tu as eu raison de chercher un vétérinaire qui connaît parfaitement le sujet. Il faut prendre le moins de risque possible & surtout informer comme tu le fais aussi 🙂

      Bises,
      Marion

      J'aime

  5. Merci pour cette piqûre de rappel,c’est malheureusement vrai que certains vétos ne sont même pas au courant de cette anomalie chez certaines races de chien,moi j’ai la chance d’en avoir un qui non seulement connaît bien le sujet mais en plus applique systématiquement le principe de précaution s’il a un doute sur l’animal. Tant mieux pour votre KAFKA qui s’en est sorti sans problème de santé,ça c’est la bonne nouvelle pour lui et pour vous.

    Aimé par 1 personne

    • Merci Patrick,

      C’est pour ça que j’ai écrit cet article, afin d’être au moins au courant de cette anomalie si le vétérinaire n’est pas suffisamment informé. Si ça peut éviter quelques drames, c’est déjà ça 🙂

      Bises,
      Marion

      J'aime

      • Et vous avez bien fait,cette particularité,en faite beaucoup de gens ne savent même pas ce que ça peut être,il est bon de temps en temps de rappeler que cela n’arrive pas qu’aux autres,le minimum c’est au moins de savoir si son compagnon peut ou est concerné par cette anomalie génétique.
        Merci encore pour ce petit rappel salutaire,trop de maîtres encore n’en connaissent même pas l’existence !!!!

        Aimé par 1 personne

  6. Bonjour , notre petite chienne berger de schetland a fait un arrêt cardiaque lors de sa stérilisation à l âge de 2 ans . Avec le Mdr1 l anesthésiant n était pas bien dosé du tout . Ils ont pu la réanimer mais maintenant notre petite Bayka est devenue plus craintive . Elle ne supportait plus d aller chez ce . J en ai donc changé et là, ils m ont donné un autre vermifuge , celui d avant n était pas compatible avec le Mdr1 et la narcose suivante , ils l ont faites au masque mais évidemment il faut une personne qui reste pendant toute l intervention juste pour l anesthésie . Il faut vraiment faire très attention Heureusement votre Kafka va bien .

    Aimé par 1 personne

    • Merci. Heureusement que cela s’est aussi bien terminé pour Bayka. J’imagine que ça a du être une épreuve terrible pour vous (et pour elle !). J’ai la triste impression que certains vétérinaires prennent le Mdr1 vraiment à la légère… Enfin bref, il faut rester vigilants pour nos loulous.

      Bises,
      Marion

      J'aime

  7. Merci pour l’explication détaillée.
    Comme toi je demande à chaque fois si le médicament est bien compatible avec mon chien (berger shetland); ca me gêne un peu d’insister comme ca mais ton témoignage va me faire encore plus psychoter.
    C’est fou ce qu’il t’ai arrivé… j’imagine même pas l’angoisse des heures qui ont précédées l’injection!

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s