Portrait de Sans-Voix #9 : Chevelu, le chat tué à Draguignan.

Draguignan, le 31 Mai 2017. Les rayons du soleil balaient timidement les murs de la ville encore endormie. L’aube laisse présager une belle journée printanière. Qui aurait pu alors s’imaginer qu’un meurtre ait eu lieu il y a seulement quelques heures ? Car ici, sur le trottoir gît un être dont la vie lui a été arrachée.

Cet être jadis vivant, c’est Chevelu, une figure du quartier du centre de Draguignan. Un chat errant, comme des milliers d’autres, qui avait appris à surmonter les difficultés de la vie de rue. Mais l’existence de Chevelu n’a pas toujours été ainsi. Avant d’être un vagabond, Chevelu avait un toit sous lequel il pouvait passer la nuit & recevait l’amour d’une famille. Mais de l’amour à l’indifférence, il n’y a qu’un pas pour certaines personnes. Ainsi, comme un vulgaire meuble dont on regrette l’achat compulsif quelques années plus tard, Chevelu s’est retrouvé à la rue.

Malgré tout, Chevelu s’est adapté aux aléas de la vie d’un chat sans-abris & il pouvait compter sur les bénévoles qui le nourrissaient quotidiennement. Un peu bienveillance & d’affection, c’est toujours bon à prendre, et puis il faut dire que le chat était adorable. En effet, impossible de ne pas fondre devant ses prunelles perses ! Peu à peu les liens avec les humains du quartier se sont noués. Un climat de confiance qui a profité au meurtrier du félin.

À partir d’ici, c’est la version des faits de l’auteur présumé du meurtre qui est racontée. Version confirmée par les enquêteurs.

Dans la nuit du 30 au 31 Mai, Chevelu somnole sur le capot d’une voiture stationnée dans le quartier. Ce véhicule appartient à un dracénois de 28 ans. Un homme violent (il avait déjà été condamné à 750€ d’amende pour avoir laissé mourir son chien) qui, ce soir de Printemps rencontre Chevelu qu’il connaît bien. Depuis quelques temps, l’homme nourrissait le chat pour gagner sa confiance afin de mieux le trahir. Chevelu ignore que cet homme avait déjà prémédité son crime lorsqu’il s’approche de lui. Pas le temps de comprendre ; avec ses chaussures de sécurité, le meurtrier lui assène un premier coup de pied qui projète le chat à quelques mètres. S’ensuit deux autres coups. Les chocs sont tellement violents que les yeux de Chevelu quittent leurs orbites. Pourtant le chat n’est pas encore mort à ce moment là. Selon le meurtrier, Chevelu, agonisant, s’est traîné sur le sol, sans doute à la recherche d’une aide ou peut-être pour mourir loin de ce monstre qui l’a trahi.

Pas d’actes de tortures à coups de tesson de bouteille en verre commise par un groupe d’adolescents donc. Ce récit de mise à mort glauquement spectaculaire, repris par de nombreux journaux & sur tous les réseaux sociaux (y compris sur ma page) dès le mois de Juin, aurait été lancé par le meurtrier présumé lui-même aidé par sa compagne, afin de porter l’attention ailleurs que sur eux. La rumeur aurait ensuite été déployée par certains habitants de Draguignan, dans le but de propager la vision d’une ville dangereuse, dominée par des bandes de jeunes violents. Une mort violente & gratuite accompagnée de l’instrumentalisation de celle-ci à des fins malhonnêtes. Double peine donc pour Chevelu, qui ne demandait rien de plus qu’un peu d’amour dans son quotidien de chat errant. Ce n’est que deux mois plus tard que les enquêteurs parviendront à démêler le vrai du faux dans cette affaire & à arrêter l’auteur du crime présumé.

♦ ♦ ♦

 

Cette histoire tragique soulève aussi le problème de la dévalorisation de la vie des animaux. D’abord par l’immense simplicité d’acquérir un animal de compagnie à simple coup de carte bleue (y compris lorsqu’on est un agresseur d’animaux récidiviste), mais aussi l’absence de peines sévères lorsqu’il y a préjudice sur ces êtres-vivants non humains, ce qui donne la possibilité aux criminels d’agir en quasi toute impunité. Ce dernier point, les personnes touchées par l’histoire de Chevelu ne le supportent plus. Ainsi, une pétition a reccueilli plus de 250 000 signatures & deux rassemblements (l’un à Draguignan, l’autre à Paris) ont été organisés en hommage à Chevelu, pour que justice lui soit rendue & pour qu’il n’y ait plus jamais d’autres meurtres d’animaux impunis en France.

♦ ♦ ♦

Lors du procès qui s’est tenu le 15 Septembre dernier, le Juge a condamné l’auteur du crime de Chevelu à 6 mois de prison ferme, à l’interdiction de détenir un animal à vie, ainsi que 12 amendes de 1 000€ chacune à payer aux 12 parties civiles (essentiellement des associations de protection animale).


Sources & supplément d’infos : 

« L’auteur présumé de la mort du chat Chevelu a avoué » sur France 3 Provence-Alpes-Côte d’Azur : ICI

« Un homme de 28 ans arrêté deux mois après le massacre de Chevelu à Draguignan » sur France bleu : ICI 

Explications des faits à propos de « l’affaire Chevelu » sur le groupe Facebook de la pétition « Pour que justice soit rendue pour Chevelu » : ICI

Vidéo de Kreezy R « La vérité sur la mort de Chevelu le chat » : ICI (Attention, l’artiste a réagit presque au lendemain de la mort de Chevelu, donc elle n’était pas au courant des faits que l’on connaît aujourd’hui. je partagé cette vidéo avant tout pour son discours sur la dévalorisation de la vie animale. Idée que je partage).

Pétition « Pour que justice soit rendue pour Chevelu » : ICI

« Rassemblement à Paris & Draguignan pour Chevelu le chat martyr  » sur Wamiz : ICI 

« L’homme qui a saccagé le mémorial du chat Chevelu torturé à mort a présenté ses excuses » sur Var Matin : ICI

Témoignage d’une personne ayant assisté au procès : ICI 

 

Publicités

9 réflexions sur “Portrait de Sans-Voix #9 : Chevelu, le chat tué à Draguignan.

      • Ne t’inquiète pas Marion, ça me fait de la peine parce qu’on en parle pas. J’avais lu l’étude PETA sur le sort des chats de rues en France et j’avais été étonnée de la cruauté humaine (alors qu’on tue des peuples pour des bêtises au petit déjeuner). Bref, ça avance petit à petit quand même, c’est le côté positif !
        Bisous 😙

        Aimé par 1 personne

  1. Hélas les animaux ne comptent pour rien dans tant de cas, pour tant de gens, au point qu’une voiture vaut mieux qu’une vie…. triste échec d’ensemble pour notre civilisation que cela puisse se produire après tant de siècles de « réflexions ». Affligeant. Un bon point pour la clarté de ce récit cependant. Merci.
    K&M

    Aimé par 1 personne

  2. Coucou Marion !
    Merci d’avoir mis Chevelu en lumière sur ton blog 🙂 Le pauvre a mal terminé sa vie, et j’espère sincèrement que ses bourreaux seront condamnés. Je le souhaite aussi pour tous les animaux qui disparaissent en silence, maltraités par des humains sans cœur et sans conscience…

    Je te fais des bisous, à bientôt ❤

    Sue-Ricette

    Aimé par 1 personne

    • Coucou Sue-Ricette,

      Depuis la sortie de l’article, le procès pour Chevelu a eu lieu & l’auteur du crime a été condamné à 6 mois de prison ferme, 1 000 € à payer à chacune des 12 parties civiles (des associations de protection animale) & l’interdiction de posséder un animal à vie.

      J’ai eu d’autres informations concernant la nuit du drame & le passé violent du meurtrier de Chevelu. Je pense donc faire une MAJ du portrait afin que vous puissiez connaître toute l’histoire (car pas mal de bêtises ont été dîtes dans les médias).

      Bisous ❤ ,
      Marion

      Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s