Initier un enfant à la Cause Animale.

 

On dit souvent que les enfants sont l’avenir de ce monde. L’éducation y est pour beaucoup, dans notre manière de voir les choses & a un impact sur notre rapport aux animaux. Ainsi, il est judicieux, voire nécessaire d’inculquer de bonnes valeurs à un enfant, dès son plus jeune âge. Laissez-moi donc vous donner quelques astuces pour initier les enfants à la cause animale.

ALLER SUR DES SITES POUR ENFANTS : 

frimie
Site Frimie.fr

Aujourd’hui, internet recense quelques bonnes adresses pour initier vos enfants en douceur à la cause animale.

Le premier qui me vient à l’esprit ? Frimie. Ce site, qui était au départ une simple page Facebook, vise à sensibiliser les enfants à la captivité des cétacés & au monde marin. On y découvre l’histoire de Frimie, une orque née dans l’océan Atlantique & arrachée à sa famille pour rejoindre un parc marin dans lequel elle est contrainte de faire le show quotidiennement. Bien que le fond de l’histoire ne soit pas joyeux, l’univers enfantin du site permet à l’équipe d’aborder, avec douceur, la question difficile de la captivité des épaulards . Le site met à disposition plusieurs activités ludiques (coloriages, jeux & dessins). En ce moment, une campagne propose aux enfants d’écrire une lettre & d’envoyer un dessin au Président de la République pour qu’il prenne des mesures contre la captivité des cétacés en France.

gaiakids
Site GaiaKids.be

Un autre site, belge cette fois-ci : Gaia Kids. Version jeunesse de l’association Gaia, Gaia Kids est une vraie mine d’or pour les parents qui souhaiteraient apprendre le monde de la protection animale à leurs enfants. Presque toutes les grandes questions de la cause animale sont abordées ; élevage industriel, vivisection, captivité, mode & même animaux de compagnie. Les vidéos proposées sont sous forme de dessin-animée afin de faire passer le message sans devoir affronter des images dures & violentes.  Gaia Kids organise aussi des expositions gratuites à travers la Belgique. N’hésitez pas à rejoindre leur page Facebook ou à naviguer sur leur site pour en connaître davantage sur leurs actions.

REGARDER DES FILMS & LIRE DES LIVRES :

 

 

dfd54a6e6c3e428ef1773b070e211dee34ebcb36
Le monde de Némo, Walt Disney Pixar

 

Une manière efficace de comprendre un sujet, est de se renseigner sur celui-ci. Pour ça, les livres & les films sont vos amis. Etant petite, je lisais énormément de magazines & je regardais beaucoup de films & de documentaires sur les animaux. En ce qui concerne les films, je regardais Sauvez Willy (ainsi que le documentaire sur la libération de Keiko), L’Ours (ne convient pas à un enfant trop jeune), mais aussi Babe qui donne une image positive des cochons. Côté Disney, je pourrais vous conseiller Frères des Ours (contre la chasse), Tarzan (contre le braconnage) ou encore Le Monde Nemo qui est un véritable conte contre la captivité.

vegan-is-love-470621
Couverture du livre « Vegan is Love » de Runy Roth

En ce qui concerne les livres, beaucoup d’auteurs ont publié des ouvrages jeunesse sur la cause animale ces dernières années. Personnellement je n’en ai lu aucun, donc je ne peux pas vous en conseiller un en particulier, mais je vous joindrai, avec plaisir,une liste où vous trouverez votre bonheur. Pour les préados, je peux néanmoins vous conseiller Black Beauty, qui relate l’histoire de Black Beauty, un cheval confronté tantôt à la cruauté des hommes, tantôt à leur sympathie dans l’Angleterre du XIXème siècle (ce livre m’avait boulversée lorsque j’étais enfant).

LES CLUBS JEUNES SPA : 

LOGO JEUNES_0_0
Logo SPA Jeunes.

Depuis 1946 la Société Protectrice des Animaux accueille les enfants entre 11 & 17 ans, au sein des Clubs Jeunes SPA. Le mercredi après-midi & pendant les vacances scolaires, les enfants peuvent devenir bénévole & participer activement à la protection animale. Promenade, animations, collecte alimentaire, stands & sensibilisations sont au programme des 17 Clubs répartis sur le territoire français.

La SPA organise aussi des rencontres avec ses associations partenaires (LPO, Résaux Cétacés, RAC, CRAC, FLAC, SOS Grand Bleu), afin d’éduquer les enfants sur des sujets plus précis & plus variés.

LES SANCTUAIRES A LA PLACE DES ZOOS :

Bien que je ne pense pas qu’il faille voir un animal physiquement pour le comprendre, je peux concevoir votre envie de voir des êtres exceptionnels. Avant toute chose cependant, bannissez les sorties aux cirques & autres spectacles exploitant les animaux. Cela n’a jamais appris quoique ce soit à un enfant, bien au contraire. Pour les zoos, bien que mon opinion soit plus nuancée (je vous expliquerais pouquoi en commentaire si ça vous intéresse), il vaut mieux privilégier les sorties dans des sanctuaires qui ont sauvé des animaux sauvages de cirques ou de zoos irresponsables.

En france, vous pouvez visiter le refuge de l’Arche, en Mayenne. Ce sanctuaire soutenu par One Voice, contient environ 1500 animaux (dont 150 espèces différentes) dans un cadre de verdure de 15 hectares. Depuis 40 ans, son créateur sauve des animaux devenus indésirables, blessés, malades, ou encore saisis. Certains sont relâchés après un séjour de convalescence, les autres, trop abîmés physiquement & psychologiquement, sont bichonnés au refuge jusqu’à la fin de leur vie. Ce refuge & les histoires de ces animaux, donneront à vos enfants de bien meilleures leçons sur l’importance de la protection animale, qu’aucun autre établissement contenant des animaux ne saura lui donner.

FAIRE UNE ADOPTION SYMBOLIQUE : 

adoptez-kiruba
Adopte un animal avec WWF (Kiruba l’éléphant)

 

L’adoption symbolique consiste à parrainer un animal sauvage en lui versant des dons réguliers afin de le protéger lui & son environnement. En échange, vous recevrez régulièrement des nouvelles de votre petit protégé & vous en apprendrez plus sur son mode de vie & ses besoins. L’adoption symbolique permet de sensibiliser, responsabiliser, mais aussi de donner à votre enfant un sentiment d’utilité & de lien avec l’animal adopté.

Plusieurs associations proposent ce service. La première, adaptée aux plus jeunes, est l’adoption symbolique via la Fondation WWF. « Adopter un animal avec WWF », met à la vente plusieurs kits d’adoption à 39,90€ chacun. Chaque Kit est composé d’une peluche représentant l’animal adopté, un certificat d’adoption, un poster descriptif de l’espèce adoptée, ainsi qu’un bon d’adoption durable (vous permettant de verser des dons régulièrement). En France, vous avez le choix entre un éléphant, un tigre, un panda, un chimpanzé, ou un ours polaire. Chaque animal répresente un combat bien distinct (exemple : en adoptant l’éléphant vous contribuez à la lutte contre le braconnage).

Adoptions_2048x2048
Kit Adopt An Orca, The Whale Museum

Pour les plus grands & les fans d’orques, The Whale Museum a mis en place Adopt an Orca. Deux formules sont proposées : la première a 35$/an vous permet de choisir une orque à parrainer parmi un large choix de trois Pods (un pod = un groupe d’orques) & la seconde à 70$ vous donne la possibilité d’adopter une famille entière. Lorsque vous aurez choisi votre formule, The Whale Museum vous enverra, en plus des nouvelles mensuelles de l’orque choisie, une biographie & l’arbre généalogique complet de votre protégé, un document de 16 pages sur les orques résidentes du Sud, ainsi que des stickers & un blason Orca Steward.

Voilà, j’espère vous avoir donné quelques clefs pour commencer à éduquer vos enfants au respect des animaux & à leur bien-être. N’hésitez pas à donner d’autres idées en commentaires si vous en avez. Chaque partage est précieux 🙂

orang-code-animal
Extrait « Un autre regard sur les zoos », Code Animale

Liens utiles : 

Frimie site Web : ICI

Frimie Page Facebook : ICI

Gaia Kids site web : ICI

Gaia Kids Page Facebook : ICI

Sélections de livres pour enfants : ICI & ICI

Sélections de films pour enfants : ICI

Le monde de Nemo : ICI

L’Ours : ICI

Frère des Ours : ICI

Tarzan : ICI

Sauvez Willy : ICI

Babe : ICI

Black Beauty : ICI

Club Jeunes SPA : ICI

LPO : ICI 

Réseaux Cétacés : ICI

CRAC : ICI

FLAC : ICI

RAC : ICI

SOS Grand Bleu : ICI

Refuge de L’Arche : ICI

Adopte un animal avec WWF : ICI

Adopt an Orca : ICI

Pour connaître les sources de photos utilisées, il suffit de cliquer sur celles-ci 🙂

 

 

Publicités

9 réflexions sur “Initier un enfant à la Cause Animale.

  1. Très sympa ton article, c’est aux parents de faire le reste !
    L’adoption symbolique je trouve ça génial, un bon moyen de responsabiliser un enfant, ça vaut aussi pour nous.
    Nous on a été élevé aux Disney, ça marche aussi pour se sensibiliser. Qui n’a pas pleuré devant Bambi, c’est peut être un peu simpliste, mais idéal pour s’identifier aux animaux, un peu d’empathie ça fait du bien.
    Bises,
    Ciiko

    Aimé par 1 personne

  2. Il manque un paragraphe sur les animaux qui vivent un calvaire au quotidien dans les fermes. L’exploitation animale fait souffrir des milliards d’êtres vivants ressentant émotions, peur, douleur, au même titre que les animaux sauvages dont la vie est considérée comme plus importante que celle d’un cochon, d’une vache ou d’une poule qui eux sont traités comme des objets pour le plaisir de l’être humain qui n’en a pas besoin pour vivre (je parle de notre société de consommation).

    Aimé par 1 personne

    • Bonjour,

      D’abord merci pour le commentaire. Cependant, le but de l’article était de donner des conseils pratiques aux parents pour leurs enfants, non pas de développer notre société spéciste (ça je préfère le faire dans d’autres articles ^^).
      D’ailleurs concernant le sujet de l’élevage industriel, j’avais recommandé Gaïa Kids, qui fait un travail formidable avec les enfants sur ce point. De même pour la sélection de livre, Vegan is Love aborde la question avec douceur & justesse.
      En fait cet article n’est qu’une introduction, une passerelle vers les outils pour éduquer les enfants au respect des animaux. Les parents ne doivent pas hésiter à cliquer sur les liens que je propose dans la partie plus d’informations 🙂 .

      Bises,
      Marion

      J'aime

  3. […] Ceux qui suivent le blog depuis un petit bout de temps, sont sans doute au courant de mes positions en matière de captivité animale. Les cirques & les delphinariums, pas question, & en ce qui concerne les zoos, j’y suis de plus en plus réfractaire. Les sanctuaires sont une bonne alternative pour observer des animaux sauvages, tout en sachant qu’ils sont protégés ou en voie pour une libération. Je pense qu’on peut y apprendre davantage que dans une structure d’animaux captifs, qui n’hésite pas à biaiser les informations afin qu’elles aillent dans leur sens (j’en ai encore eu un parfait exemple direct avec le Zoo de Beauval lors du projet de delphinarium), & pour commencer ma tournée des sanctuaires, je compte commencer par le Refuge de l’Arche, situé en Mayenne (je vous en parlais ICI). […]

    J'aime

  4. Bonjour, cet article est super, c’est la 2ème fois que je le lis!!! 🙂 Je me suis enregistrée le lien 🙂 ! Je suis en plein questionnement à ce sujet justement. Ma fille a 4 ans et c’est très compliqué (pour moi, seule végane de la famille… je me sens parfois « seule au monde »). D’un côté j’explique à ma fille ce qu’est la viande (des animaux morts), ce qu’est la captivité (les animaux devraient avoir le droit de vivre en liberté), mais de l’autre les grands-parents n’ont pas la même attention, même si je dois reconnaître qu’ils font de plus en plus d’efforts! Bref, c’est super des articles comme ça. Je voudrais rajouter que j’ai trouvé un sanctuaire, au salon veggieworld, ça s’appelle l’association-refuge groin-groin, il y a des journées portes ouvertes en Septembre, et je compte bien y emmener ma fille pour pouvoir lui faire rencontrer des cochons. Je trouve que c’est important de montrer aux enfants que les animaux d’élevage sont des êtres aussi fascinants que les autres, pour « faire le lien », en toute conscience ! http://www.groingroin.org/site/ , je recherche des lieux de ce genre (d’autres sanctuaires ouverts aux jeunes enfants pour passer le week-end, en France de préférence), je répertorie également tous les gites qui proposent un couvert végétalien, mais ça c’est un autre sujet ! Je poursuis mes recherches, j’ai le projet de créer un blog pour rassembler toutes ces infos, car c’est un peu galère de rechercher des idées de vacances « véganes » !

    Aimé par 1 personne

    • Merci pour ce long commentaire !
      Je suis contente d’avoir pu t’aider avec ta fille. C’est vrai que ce n’est pas facile d’éduquer un enfant à la cause animale quand on n’est la seule personne vegane de son entourage. Enfin, c’est cool que ta famille fasse des efforts aussi de leur côté.

      Et puis merci de m’avoir fait découvrir le refuge Groin Groin. Je ne connaissais pas du tout & il va falloir qu’il s’ajoute à ma liste de refuge/sanctuaire à visiter 🙂

      Dès que tu as ton blog en ligne, n’hésite surtout pas à me le partager, ça me ferait énormément plaisir & puis ça sera très utile 😀

      Bises à ta fille & toi,
      Marion

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s