Ces traditions cruelles infligées aux animaux.

Dans un monde où l’animal est de plus en plus perçu comme un individu qui ressent la douleur & les sentiments (ce qu’il a toujours été), difficile de s’imaginer que des traditions cruelles leur sont encore infligées pour le plaisir des hommes, & ce, en toute impunité. En France, quand on fait référence à ce genre d’actes inhumains, on pense bien sûr à la corrida ou aux combats de coqs encore légiférer dans certaines localités des Hauts-de-France & des régions d’Outre-mer. Au-delà de nos frontières, on s’indigne par exemple devant le Festival de Yulin & le Grindadráp, mais certaines traditions perdurent dans l’ombre ou sans être trop mises en lumière. J’ai donc décidé aujourd’hui de vous en présenter quelques unes, afin qu’elles soient davantages connues, en espérant qu’un jour, elle soit autant combattues que celle dont nous entendons régulièrement parler.

LE DOG SPINNING

Le Dog Spinning est une tradition bulgare. Chaque année, lors du premier jour du Carême (même si le dog spinning semblerait avoir des origines païennes), les habitants du village de Brodolivo accrochent un chien à une corde enroulée sur elle-même au-dessus de l’eau. Puis ils font tourner la corde jusqu’à ce que l’animal tombe dans l’eau. Cette pratique maltraitante est censée déterminer si un chien à la rage ou non. Les associations de protection animale comme la RSPCA & les militants locaux ont plusieurs fois dénoncé la cruauté de cette tradition, si bien qu’elle fut bannie en 2006 par le maire de Tsarevo. Malgré tout le Dog spinning perdure illégalement.

VIRGEN DE LA ASUNCIÓN

Au Pérou, certains ont décidé de fêter la vierge Marie d’une manière horrible. En effet, chaque mois d’Août, les villageois de Chalhuani s’amusent à attacher un chien, sélectionné pour son « mauvais comportement« , sur le dos d’un taureau.

« Nous choisissons un chien qui a été désobéissant & qui nous a causé des problèmes ces 12 derniers mois. En tant que communauté nous voyons en ça une punition adéquate pour le mauvais comportement du chien »,

Alfeo un villageois. 

Le taureau & le chien sont ensuite lâchés dans une arêne de corrida où vous pouvez deviner la suite… Les deux animaux seront en effet tués.

4221396001_4226897226001_bulll

NEM THUONG PIG-SLAUGHTER FESTIVAL

Au Vietnam, ce sont les porcs qui sont victimes d’un atroce rituel. Pour célébrer & rendre hommage à un général s’étant opposé à l’armée impériale chinoise au XIIIème siècle, les habitants de Nem Thuong paradent avec deux cochons portés en procession dans les rues du village, avant de les attacher puis de les couper en deux à la machette, sous l’acclamation de la foule. Ensuite, les bourreaux plongent des billets de banque dans la mare de sang laissée par les animaux sacrifiés. Cette tradition est supposée porter bonheur.

ANE DE PERO PALO

Finissons en Europe, avec le pays de l’Union champion en matière de cruauté animale. Il est vrai que l’Espagne a de l’imagination quand il s’agit de s’adonner à la barbarie. Toro del fuego, corrida, rapa das bestas, et j’en passe (vous pouvez néanmoins en connaître plus si le coeur vous en dit dans les liens annexes en-dessous de l’article). Aujoud’hui je ne vous parlerai que de ce qu’on appelle parfois « l’âne de Pero Palo » ou encore la tradition de la Villanueva de la Vera. Pour la fête du Mardis Gras, chaque année les villageois de Villanueva de la Vera (une contrée située dans l’Ouest de l’Espagne) choisissent un âne pour en faire leur souffre-douleur. L’animal est amené dans les rues afin d’être monté par le villageois le plus gros pour traverser la ville, sans être épargné par la foule qui lui crie dessus, le frappe, lui explose des pétards entre les jambes, avant qu’il ne tombe épuisé par toute cette violence. L’âne meurt souvent pendant cette tradition abjecte. Aujourd’hui, grâce au travail des organisations de protection animale, il semblerait que les villageois mettent fin à cette mascarade avant que l’animal ne soit sur le point de mourir. Néanmoins la lutte demeure pour parvenir à faire remplacer l’équidé vivant par une réplique artificielle.

Toutes ces traditions abjectes encore pratiquées parfois dans l’ignorance, montrent que les activistes & les associations ont encore beaucoup de travail à faire pour changer les mentalités & ce, même dans des pays se disant civilisés & développés. Il est important de dénoncer toutes ces barbaries & de les mettre en lumières car seule leur médiatisation pourra donner les clefs pour mettre fin à la souffrance des animaux utilisés lors de ces rituels.

D’ailleurs, je vous parlerai prochainement des traditions qui ont réussies à être abolies.


Sources & suppléments d’infos : 

Dog Spinning sur Wikipédia : ICI (anglais)

« Le Dog spinning, un rituel bulgare cruel contre les chiens » sur divertissons nous : ICI

« Une vidéo horrible montrant un chien attaché à un taureau pendant une corrida suscite l’indignation » sur Mirror : ICI (anglais)

« Un chien & un taureau sont attachés ensemble & tués lors d’une horrible tradition annuelle » sur Bridoz : ICI

« Vietnam, des cochons sacrifiés à la machette en place publique » sur Sciences & Avenir : ICI

« Top 10 des traditions cruelles envers les animaux en Espagne » sur Global Animal Welfare : ICI (anglais)

« L’Espagne, championne européenne de la barbarie » sur Défense des Galgos : ICI

Publicités

7 réflexions sur “Ces traditions cruelles infligées aux animaux.

  1. Eh bien, voilà une super façon de commencer ma journée ! 😥 Quand je lis tout ça, j’ai tendance à penser que l’être humain est vraiment un être débile et abject mais non, je ne m’abaisserai pas à leur niveau. Je suis juste triste pour tous ces animaux qui sont systématiquement les victimes de l’immense barbarie de certaines personnes – pire, de certains groupes de personnes qui sont parfois des milliers sans qu’il y en ait une seule parmi eux pour trouver ça horrible !
    Bref, je suis triste et outrée et en colère. Mais c’est important de dire que ces choses existent, merci Marion 🙂

    Aimé par 1 personne

    • C’est vrai que lire cet article pour commencer la journée, c’est pas l’idéal. Moi aussi, quand je vois ça je perds espoir en une humanité civilisée, intelligente & bienveillante, mais comme tu dis nous sommes quelques uns (de plus en plus en fait) à ne pas vouloir nous abaisser à leur niveau.

      Bises,
      Marion

      J'aime

    • Ne t’en fais pas j’avais bien compris le « J’aime/J’aime pas » 😉 . Oui c’est vrai qu’on est vraiment capable du pire, mais heureusement dénoncer ces choses permettent aux humains « plus humains » d’abroger toutes ces souffrances.

      Bises,
      Marion

      Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s